53Ainsi, malgré le temps qui leur est fourni, certains ne semblent pas ressentir la nécessité d’interagir et d’utiliser toutes les interfaces de l’interaction. Il peut s’agir là d’oser s’échapper du contrat didactique, de le dépasser. Cela n’est pas simple pour bon nombre d’élèves. Ils peuvent se contenter de faire uniquement ce qu’ils pensent que l’on attend d’eux : l’exercice en temps et en heure, et répondre à toutes les questions. Ils s’appuient sur les compétences des meilleurs pour s’acquitter de cette tâche, sans s’apercevoir que la participation et l’interaction de tous est davantage source de progrès pour chacun.
Déjà difficile, cette situation l’est encore plus quand elle est subie. « Mon salaire n’aurait pas couvert les frais de garde, d’autant que mes horaires étaient variables d’un jour à l’autre, ce qui rendait l'organisation difficile. Je n’ai donc pas eu vraiment le choix . J'ai arrêté mon job », témoigne Émilie. Si cette ex-coach sportive déclare s’éclater aux côtés de ses « deux loulous », c’est loin d’être le cas de toutes les femmes confrontées à la même situation. « Il n’existe aucune formation pour apprendre à élever sa progéniture. C’est une occupation chronophage, qui génère souvent des réactions émotionnelles fortes. Pas étonnant que certaines craquent ou tombent dans la dépression », déplore Isabelle Filliozat. Pour éviter de sombrer, une seule solution : voir du monde. Réunions organisées par la Leache League ou l’Union nationale femmes actives et foyer (FAEF), échanges dans des groupes de parents, sorties au parc à plusieurs… tout est bon ! Sans oublier bien sûr le meilleur : garder du temps pour son couple et ses virées entre copines.
Avant de passer à la phase 2 de la séance, j’arrête le travail quelques minutes et reviens à un temps collectif pour passer de nouvelles consignes : je désigne des élèves tuteurs et les fais reconnaître par les autres. Ceux-ci pourront maintenant poursuivre seuls leur travail s’ils sont déjà engagés dans une procédure de résolution, ou faire appel aux élèves tuteurs.

Le recueil de représentations initiales sur le rapport à l’erreur et à l’aide a été réalisé auprès de toute la classe. Tout d’abord, j’ai demandé aux élèves d’écrire ce qu’ils pensaient de l’erreur d’une manière spontanée. Puis je les ai guidés à l’aide de questions plus précises. Deux questionnaires étaient donc à renseigner dont les réponses allaient nourrir les futurs échanges.
Le samedi 30 septembre a eu lieu le premier tutorat de l’année. Il était essentiellement dédié aux étudiants de première année (K1), pour leur permettre de s’entrainer et de revoir leurs Travaux Pratiques (TP). L’objectif de ce premier tutorat était la mise en situation d’examen, afin de les familiariser, le plus tôt possible, au déroulement de cette épreuve.
"Ça fait deux ans que je cherche. Niveau moral, il y a des hauts et des bas... En ce moment, ce n'est pas évident. C'est les vacances, mais je n'ai pas d'argent et je ne peux pas partir. Sans un bon CV et une bonne lettre de motivation, vous ne décrochez aucun entretien. Les entreprises sont dures en affaires quand il s'agit d'employer des jeunes. Du coup, on a l'impression qu'on ne sert à rien. A la maison, nous sommes quatre frères et soeurs. Deux ont du boulot, deux n'ont rien. C'est tout dire... Mais je ne me décourage pas. Faut toujours garder espoir."
Au mois d’avril, en CM1, la technique opératoire de la division posée est plus ou moins acquise : sa maîtrise est inégale d’un élève à l’autre, quand elle n’est tout bonnement pas connue de certains. Je donne une opération à effectuer et précise : « Quand on a fini, on peut aider ses camarades. » Je ne donne aucune consigne particulière pour l’exercice, ni aucun cadrage pour l’entraide. Lorsqu’un élève a fini ses calculs, il m’appelle pour que je valide le résultat, après quoi il est libre d’aller aider un camarade. Il demande qui a besoin d’aide, ou bien c’est un camarade qui l’appelle, le tout librement. Mais souvent, l’affinité qu’ont certains élèves entre eux passe avant le fait que d’autres camarades ont vraiment besoin d’aide, si bien que je dois parfois intervenir. Dans l’ensemble, les interactions se régulent d’elles-mêmes, dans le calme, et l’exercice est rapidement terminé.
32Au niveau de la situation tutorale, quand un tuteur ne remplit pas son rôle, ne s’occupe que de la tâche à accomplir et n’utilise pas les fonctions d’étayage pour aider les tutorés, ceux-ci n’accusent pas de progrès. C’est-à-dire que leurs trois résultats sont plus faibles après les séances collectives qu’initialement. Ainsi, le niveau de compétences plus élevé ne suffit pas à faire un bon tuteur. Une tutrice n’a pas pu ou su utiliser ses compétences pour expliquer et aider les membres de son groupe. L’on peut dire que, tout en étant restée experte, elle n’est pas devenue une véritable tutrice.
30Bien que ne disposant pas des mêmes moyens que l’adulte pour exercer la tutelle, les élèves-tuteurs ont néanmoins une « façon bien à eux » de procéder qui permet d’envisager une « utilisation raisonnable et raisonnée » du tutorat à l’école (Baudrit, 2003). Ces conditions permettent, dès l’école maternelle, de « créer un esprit de classe favorable à la construction de la citoyenneté », en mobilisant des compétences visées par les instructions officielles dans le domaine du « vivre ensemble » (Berzin, 2005a, 2005b). Pour autant, l’enseignement par les élèves-tuteurs ne peut prétendre à assurer la réussite de tous les élèves comme le montre l’examen des progressions individuelles dans le cadre du dispositif belge.
10Il a été constaté (Peyrat, 2003) que la coopération ne s’installe pas d’emblée, naturellement. Elle repose sur une solidarité concrète entre des individus, n’étant pas présente a priori dans un groupe. Les élèves se connaissent plus ou moins à l’extérieur de la classe mais n’y travaillent pas forcément ensemble, dans un même but et vers un même objectif. Considérer la coopération comme une valeur en soi, un exemple de relations humaines, un mode d’enseignements et d’apprentissages riches pouvant agrandir le répertoire des stratégies que possède l’enseignant et qu’il manie avec succès, c’est percevoir le travail des élèves sous un angle différent. C’est aussi créer des situations d’apprentissage où les élèves peuvent verbaliser, analyser, évaluer, préciser leur pensée, discuter, écouter et ne plus seulement être passifs devant le savoir qui leur est dispensé. Cette façon de procéder peut permettre d’exploiter davantage l’environnement humain disponible à travers la diversité présente dans les classes.
Cette façon de travailler plaît aux élèves et les motive : ils manifestent une satisfaction à donner ou à recevoir de l’aide. Le niveau sonore augmente sensiblement et il y a de nombreux déplacements qui m’obligent à être attentif au début. Mais, au bout d’un moment, je reconnais que l’ambiance de classe est très appréciable, et que derrière un désordre apparent les élèves sont tous au travail. Finalement, le dispositif me libère même du temps pour passer d’une table à l’autre et pour parler individuellement avec les élèves.

Technicienne en informatique de gestion, l’informatique n’a pas de secret pour moi. Pour vous, je peux de rédiger, traiter ou mettre en page un texte (livre, mémoire, devoir, cours, présentation, visuel etc…) sur Word ou faire une présentation sur Power point ou sur un logiciel mac. Je mets tout mon savoir faire au service de vos besoin. Pour plus d’information contacter moi sur mon adresse email : ahlamth@hotmail.fr
De plus, la conception web est une excellente opportunité pour ceux qui ont peu d’expérience en programmation mais qui ont de l’expérience en tant que graphiste. Tout ce que vous avez à faire est d’apprendre le langage HTML qui est assez simple et inspirer les conceptions d’autres sites Web. Des langages tels que PHP, Java, JavaScript seraient également utiles, mais ils ne sont absolument pas nécessaires pour la conception de sites Web.
Cependant, compte tenu de cette masse horaire hebdomadaire, il n’était pas possible d’introduire le tutorat à chaque heure de cours et d’en faire la modalité de travail unique. Certaines heures de vie de classe ont en revanche pu être consacrées à la construction de ce dispositif avec les élèves, puisque j’étais également leur professeur principal.
Svp ne croyez pas en tout ça ,se de l arnaque propre il vas vous demande de paye 9 euro et après vous allez postez des message pour faire de la pub et aide a arnaque des autre gens.Moi aussi je me suis fait arnaque après que je paye les 9 euro, ce une somme assez accessible pour tous me très facile pour eux.Je crois que ce une seule personne qui a fait un site internet et il gagne ça vie comme ça.Si vous me croyez pas ,essayez et vous verrai le résultat.
Séance cohérance cardiaque-wave Formation animatrice accompagnatrice ONG humanitaire solidaire Bourse aide formation Formation assistant socio-éducatif Cohérence cardiaque stress Formation assistant social Thérapie systémique familiale Formation supervision Formation auxiliaire santé Educateur social Musicothérapie Formation à distance Formation moniteur socio-professionnel Dyslexie Atelier informatique PNL Formation médiation familiale Formation conseiller en personnel formation art thérapie Formation directeur institution Assistant soins santé communautaire Formation psychothérapie thérapie Formation shiatsu Formation psychologue Formation ostheopathe Formation animateur social Autisme Annonces coaching Analyse technique Thérapeute dessin art Formation université suisse Hypnose Formation conseiller conjugal Chantani massage Enfants surdoués Coaching tomatis Formation stage quebec Apprentissage orientation social Aide familiale Formation thérapie brève Formation logopédiste Formation concours amp Arthérapie Pétanque Université online Lien social Formation cfc social Educateur Concours social hyperactivité Trouble somatique Zoothérapie chien thérapie Hypnoses Formation famille accueil Formation veilleurs Contes de Noël Ethique intervention éducative Suicide Formation éducateur Coaching ados famille Berallaz SIte éducation Astronomie Cohérence Bibliographie Formation stage stagiaire Jeux d'échecs CV emploi anpe Formation psychologue anpe emploi Expo02 New trading Formation enseignant spécialisé Formation infirmier infirmière Formation pasteur Formation éducateur spécialisé Formation formateur d'adultes Formation sociale Bachelor master éducation Formation collaborateur ONG Formation educateur social Formation emploi Bénévolat Eric Stern Formation hippothérapeute Delafontaine Formation professionnelle vétérinaire Conte orientation formation sociale Liens Améthyste Action Anpe Formation Dauphins dolphinothérapie Coaching prévention ados Formation travail social Boulimie Formation massage thérapie Guide internet éducation Formation europe internationale Cours Formation informatique éducation CESF Anorexie Formation psychomotricite Adresses IRTS Day trading Conseil formation e-learning Formation coaching pnl Formation informatique internet Galerie Broker trading online Formation professionnelle Ballenberg Formation pédagogue curatif Avocat AD Formation bourse trading Coaching socio éducatif Chalet Consultant burnout stress Education Formation online Mots d'enfants Perle humour en éducation spécialisée Sondage Consulteduc Café des éducs Formation psychologue thérapeute Formation chômage Education aventure Bilan Praticien formateur Covets Day trader Formation pédagogue spécialiste Améthiste 2 Cohérence cardiaque hertmath 21 Conseil Netscape Grippe aviaire
Puisque le tutorat qui s’ensuit est tout de suite annoncé, je demande aux élèves de rappeler les modalités de l’aide que peut apporter un tuteur. Il me semble nécessaire de le faire systématiquement pour inscrire en eux un principe élémentaire du tutorat : ne pas faire à la place du camarade, ne pas lui donner la réponse, mais plutôt le guider, notamment en lui posant des questions.
Des évaluations se pratiquent régulièrement (cf. ci-dessus). Elles ont pour but de vérifier si les objectifs intermédiaires ont été atteints. Cela peut se faire par le biais des Q.C.M. (Questionnaire à Choix Multiple) présents en fin de certains chapitres. Les résultats de ces évaluations sont, si nécessaire, objets de discussion entre l'apprenant et le tuteur.
Bonjour. Je réagis par rapport au metier d’assistante maternelle que j’exerce. N’allez pas croire que c’est si bien payé. Pour gagner environ un smic, il faut une amplitude horaire de 50h par semaine avec 3 voire 4 enfants, c’est énorme. Quant à croire que nous sommes libres sans patron, ce n’est pas tout à fait la vérité, nous n’avons pas tant de libertés que ça, nous n’avons même pas le droit de faire grand chose et les parents sont de plus en plus exigeants et pas toujours respectueux de notre vie privée pour certains. Et ce n’est vraiment pas une partie de plaisir tous les jours !
×